Le froid et le matériel, trucs et astuces !

Posted by Ulrich Josserand on

C’est l’hiver ! Même si cette année la température au Québec est relativement clémente, le matériel à froid. Alors, voici quelques astuces !

 

Si on regarde les modes d’emploi de notre matériel, il y a habituellement une température minimale d’utilisation. Rassurez-vous, votre matériel fonctionnera quand même en dessous de ces températures, mais il sera moins optimal. Le premier problème courant qu’on rencontre, c’est l’autonomie.

Nos boitiers réflex numérique et hybrides sont alimentés par de petites batteries. Bien que les batteries aient fait d’énormes progrès depuis quelques années, le froid fait quand même baisser leur autonomie. L’astuce que j’utilise est toute simple. J’enlève la batterie du boitier et la garde dans une poche intérieure proche du corps. La batterie profite de la chaleur du corps et s’épuise moins. (Pour ceux qui ont des Iphone, mettre le téléphone dans une poche intérieur vous permettra aussi d’épargner la batterie !) Comme je fais de la photo animalière, ce qui demande parfois d’être réactif. J’utilise donc plusieurs batteries. Une dans le boitier et les autres dans les poches !

 

Le deuxième problème que l’on vit souvent, est la bué sur l’objectif. La buée est créée par les changement brusque de température. La première astuce que j’utilise est de sortir mon sac photo un peu avant, souvent 30 minutes à 1 heure. On peut par exemple le mettre dans la voiture froide. Le matériel va avoir le temps de s’adapter à la température extérieure. (Si vous avez utilisé l’appareil dehors et voulez photographier à l’intérieur, le sac sera mis « au chaud » un peu avant !)

Utilisez le pare soleil ! Bien que cette méthode ne soit pas infaillible, c’est un petit truc simple qui peut aider. Le pare soleil protège la lentille et peut donc retarder l’arrivée de la buée.

Pour ceux qui passent plusieurs heures dehors et sont dans des climats changeant, il existe des manchons chauffants. Pour l’anecdote, en octobre je suis allé faire de la photo de nuit au Parc du Bic. J’avais pris toutes les précautions en mettant le matériel au froid une heure avant, plus le trajet d’environ 20 minutes pour aller au parc sans chauffage et pourtant, après une trentaine minutes, alors que le matériel aurait dû être adapté au froid, j’ai arrêté les prises de vues à cause de la buée. Pourquoi ? parce que qu’en j’étais à la Ferme Rioux, dans le Parc, j’étais au bord de l’eau. Du coup, le lieu de prise de vue n’est pas protégé du vent et des variations d’humidité dues au fleuve. Un manchon chauffant m’aurait aidé!

Un manchon chauffant est un manchon qui se met autour de l’objectif et qui contient des sachets chauffants. Certains fonctionnent aussi à batterie. Le système chauffant permet de garder l’objectif à une température stable et éviter la buée. Vous en trouverez dans certaines boutiques photos.

 

Quand vous êtes chanceux, ou plutôt bien placé, vous pouvez prendre les photos depuis l’intérieur. (Par exemple si vous êtes au chalet dans le bois). Par exemple, j’ai rencontré un photographe qui faisait de la photo de nuit depuis l’intérieur d’un camping-car. Il m’expliquait en revanche qu’il y a plusieurs choses à prendre en considération, comme la propreté des fenêtres et les lumières à l’intérieur !

Si tu as des trucs ou des expériences à partager, n’hésite pas à commenter !


Share this post



← Older Post Newer Post →


0 comments

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published.